Le projet Offé a débuté en septembre 2013 quand le dispensaire fut choisi en accord avec le coordinateur de zone, le Docteur Cyriaque D. Affoukou.

En février 2014 une première équipe est parti en mission d’évaluation afin d’observer la gestion du poste et d’évaluer les besoin de celui-ci. La mission de développement c’est ainsi déroulé du 5 au 25 juillet 2015. La mission de suivi se déroula en juillet 2016.

 

Le village d’Offé : 

Au Bénin, une commune est composée d’arrondissements, ces derniers sont composés de villages administratifs. Le Bénin est divisé en douze départements. Le village d’Offé se trouve dans le département de collines. La ville qui correspondrait (si l’on fait une analogie avec la France) à la préfecture est Savé qui est composée de huit arrondissements : Offé, Kaboua, Oké Owo, Béssé, Sakin, Boni, Adibo, Ouessé.

L’hôpital de cette zone Savé-Ouéssé et le seul hôpital qui permet de gérer un très grand nombre de cas. Il ne peut gérer à lui seul touts les niveaux de pathologies, et dans de nombreux cas très éloigné des villages. C’est pour cela que l’on retrouve dans chaque arrondissement de la zone au moins un centre de santé qui permettra de dispenser des soins plus rapidement et plus facilement aux populations des villages, mais aussi d’assurer les nombreuses naissances. En effet les centres de santé réalisent tous les accouchements quand ils ne présentent pas de risque (sinon les futurs mamans sont envoyées à l’hôpital de la zone).

Le centre de santé : 

Le centre de santé d’Offé dispose d’une maternité (salle d’accouchement et salle de consultation prénatale) ainsi que d’une salle de consultation, une salle de pansements, d’une salle d’observation et d’une salle d’hospitalisation. 

Le centre de santé de Dani se situe à quelques kilomètres du poste de santé dans une zone un peu plus reculée que le dispensaire d’Offé. Un nouveau centre de santé à Dani est en cours de construction étant donné que l’orage à détruit l’ancien centre. De ce fait le centre s’est installé provisoirement dans un bâtiment en attendant la fin des travaux du nouveau centre.

 

Les pharmacies du centre de santé : 

Afin d’optimiser la gestion des médicaments et des stocks, nous avons procédé aux rangements des pharmacies de gros et de détail. Une bonne organisation des médicaments est indispensable afin de minimiser les erreurs de délivrance.

La pharmacie de détail et de gros se situe l’une à coté de l’autre dans le poste. La pharmacie de gros est fermé à clé, et l’ouverture de la pharmacie de gros ne peut se faire uniquement par le major, le commis (pharmacien), et les responsables du COGEC.

Nous avons donc décidé de réorganiser les pharmacies avec l’aide de la pharmacienne. Pour cela nous avons rangé les médicaments par ordre alphabétique, en indiquant sur des étiquettes plastifiées les DCI des médicaments c’est à dire la dénomination commune internationale, le dosage ainsi que la forme galénique (par exemple: quinine comprimés 300Mg).

La pharmacie dispose de deux armoires. Nous avons donc séparé d’une part les comprimés et d’autre part les ampoules et sirops. Et nous avons séparés les dispositifs médicaux des médicaments. Nous avons d’autre part rangé la pharmacie de gros avec l’aide des stagiaires. Nous avons comme pour la pharmacie de détails, ranger les médicaments par ordre alphabétique en tenant compte de la forme galénique des médicaments.

Ainsi avec une bonne organisation nous avons pu faciliter la bonne délivrance des médicaments.

De plus étant donné que le centre de santé est ouvert 24h sur 24h, et que la pharmacie est ouverte seulement la journée, le personnel du poste de santé pourra plus facilement délivrer des médicaments avec exactitude en l’absence de la pharmacienne. Le personnel s’est engagé à pérenniser l’organisation de la pharmacie.

 

Les dons : 

  • Dons de matériel médical de France et acheter sur place 
  • Dons de médicaments 

Comme lors de chaque mission les membres de l’association apport du matériel médical récolté en France et réalise une commande de médicament en fonction des besoins du poste évalués à la mission précédente.

Lors de la mission de développement une commande de médicament est faite pour les postes. La commande de médicaments est faite à partir de l’étude des utilisations des médicaments (REMECAR) effectué dans les dispensaires d’Offé et de Dani pendant la mission d’évaluation et selon les besoins du poste.

Cette commande avait pour but de réapprovisionner la pharmacie d’un stock afin de créer un bénéfice, qui sera réinvestit dans le poste pour des travaux par exemple (cela se fera en concertation avec les membres de l’association lors de la mission de suivi). 

Nous avons effectué deux commandes que nous avons reçues quelques jours après notre arrivée. Une fois la commande reçue, nous avons vérifié si rien ne manquait et nous les avons rangés dans la pharmacie de gros des postes.

 

Les travaux : 

Lors des premiers jours au dispensaire, nous avons décidé, suite aux devis fait en amont par le Major, de lancer les travaux .Nous avons fait appel à de nombreux corps de métiers : plombier, soudeur, peintre, un matelassier, menuisier…

Plusieurs changements ont été effectués au dispensaire:

  • Les nacos (lame de verre des fenêtres) des salles de pansement, d’accouchement, de consultation prénatale et de consultation ont été remplacés. Effectivement, il était impossible de les fermer ou les ouvrir et certains étaient cassés.
  • Les portes de la salle de garde ne fermant plus à clef ainsi que celle de la salle d’accouchement ont été remplacées par des portes en bois.
  • Le couloir et la salle d’hospitalisation ont été repeints, ainsi que les plafonds. Les peintres sont aussi venus repeindre les lits de la salle d’hospitalisation, les tablettes et les portes perfusions. Le nom de chaque salle (au-dessus des portes) et sur la façade du dispensaire (Offé Centre Santé) ont été rajoutés. Les couleurs choisies ont permis d’illuminer le dispensaire beaucoup trop sombre à la base et ne sont pas salissantes car lavable.
  • L’une des portes de la salle d’hospitalisation dessoudée et ne pouvant plus fermer a été réparée.
  • Dans la salle de consultation prénatale un point d’eau a été installé. Auparavant, c’était la seule salle qui ne possédait pas l’eau courante. Le lavabo de la salle d’accouchement qui fuyait a lui aussi été réparé.
  • La table de pansement a été recouverte d’un matelas.
  • Le plafond de la salle de pansement qui menacé de s’effondrer à été réparé.
  • Des moustiquaires ont été fixées aux fenêtres de toutes les salles qui reçoivent les patients.

 

 

La sensibilisation : 

Sensibilisation au paludisme:

Nous avons réalisé une sensibilisation au paludisme auprès des femmes qui venaient en consultations ou pour vacciner leurs enfants. Nous leurs avons rappelé en quoi consister la maladie et comment on l’attrape. Ensuite nous leur avons fait connaitre tous les moyens de protection qui sont dormir sous moustiquaire et se couvrir tout le bas du corps à partir du couché du soleil.

Sensibilisation à la vaccination:

Tous les vaccins obligatoires pour les enfants sont gratuits au Bénin, ainsi toutes les semaines il y a des séances de vaccination organisées au centre d’Offé pour les enfants et les femmes enceintes. Nous avons profité de ces séances pour rappeler aux femmes présentes que la vaccination était primordiale pour se protéger contre les virus. Nous leur avons expliqué pourquoi il fallait qu’elles soient vaccinées ainsi que leur entourage et surtout qu’il valait mieux prévenir une maladie que d’en guérir. Pour faciliter la compréhension et pour appuyer nos propos nous avons eu l’aide de l’infirmière principale Yvette et des aides soignants.

Sensibilisation du VIH:

Le Sida est une maladie causé par le virus VIH (virus de l’immunodéficience humaine) qui touche une assez grande partie de l’Afrique. Il nous a paru essentiel de faire une sensibilisation sur ce sujet. Nous l’avons faite auprès des femmes venues faire leurs consultations prénatales au centre d’Offé. Nous leur avons présenté tous les modes de transmission possibles du virus et les symptômes du SIDA. Pendant notre présentation nous avons insisté sur le fait qu’il était important de se protéger, et nous avons rappelé aux femmes qu’elles pouvaient se procurer des préservatifs féminins et masculins au poste et qu’elles pouvaient faire un test de dépistage ainsi que leur conjoint. 

 

Remarque: Nous n’avons pas effectué de travaux à Dani, suite à une tempête le dispensaire a été endommagé. Un nouveau centre est donc en construction.